International Luxemburgist Forum - Foro Luxemburguista Internacional - Forum Luxemburgiste Intl

Forum for those in general agreement with the ideas of Rosa Luxemburg.
Foro para aquellos que tienen un acuerdo general con las ideas de Rosa Luxemburgo.
Forum pour ceux qui ont un accord général avec les idées de Rosa Luxembourg.

Translations

Similar topics

    Log in

    I forgot my password

    Navigation

    Latest topics

    » Critique Sociale
    Mon Sep 05, 2016 11:54 am by Atreides

    » QUÉ HACER ANTE UN CUERPO SOCIAL EN DESCOMPOSICIÓN
    Thu Sep 01, 2016 11:35 am by francisc

    » EL BREXIT EL AUTO GOLPE Y EL YIHADISMO
    Mon Aug 01, 2016 11:25 am by francisc

    » ¿PUCHERAZO?
    Tue Jun 28, 2016 9:45 am by francisc

    » 18 de Junio: MANIFESTACIÓN EN DEFENSA DE LO PÚBLICO
    Mon Jun 06, 2016 11:42 am by luxemburguista

    » Contre la "loi travail", passons à la vitesse supérieure !
    Wed Mar 30, 2016 6:03 am by Atreides

    » Reunion Publique du CCI
    Tue Jan 05, 2016 3:00 pm by rubion

    » EL CONTEXTO PRESENTE Y FUTURO DE CATALUNYA DEBE DE BASARSE EN LOS CIUDADANOS Y NO EN PACTOS
    Tue Jan 05, 2016 10:05 am by francisc

    » LA ENCRUCIJADA SIRIA
    Sat Jan 02, 2016 11:25 am by francisc

    Who is online?

    In total there are 2 users online :: 0 Registered, 0 Hidden and 2 Guests :: 1 Bot

    None


    [ View the whole list ]


    Most users ever online was 368 on Sun Feb 19, 2012 3:15 am

    Statistics

    Our users have posted a total of 4399 messages in 1407 subjects

    We have 189 registered users

    The newest registered user is sebastianIII


      Le changement climatique ne s’arrêtera pas aux frontières

      Share

      Atreides

      Number of posts : 166
      Group : Démocratie Communiste - Luxemburgiste
      Registration date : 2008-04-16

      Le changement climatique ne s’arrêtera pas aux frontières

      Post  Atreides on Mon Oct 05, 2015 3:20 pm

      Le changement climatique ne s’arrêtera pas aux frontières

      On le sait, il y a urgence à agir en faveur de l’environnement. Mais quelques mesures ponc­tuelles ne suf­fi­ront pas, tant qu’on ne trans­for­mera pas la société actuelle dans ses prin­cipes mêmes : la pro­duc­tion en vue des pro­fits et non des besoins sociaux, l’accumulation de tou­jours plus de mar­chan­dises. Pour vrai­ment chan­ger les choses en matière d’écologie, il faut sor­tir du mode de pro­duc­tion capi­ta­liste, pro­duc­ti­viste et hié­rar­chique, qui exploite les êtres humains et la nature.

      Nous sommes face à un pro­blème mon­dial, qui ne peut être résolu que mon­dia­le­ment. Les solu­tions à la crise écono­mique comme à la crise écolo­gique ne pour­ront être ni capi­ta­listes, ni natio­nales. Ni un nuage radio­ac­tif, ni le chan­ge­ment cli­ma­tique ne s’arrêtent aux fron­tières. Un véri­table inter­na­tio­na­lisme est donc abso­lu­ment indispensable.
      Les choix poli­tiques et bud­gé­taires actuels vont à l’encontre de ce qu’il fau­drait faire, notam­ment aug­men­ter les moyens pour la recherche. On pour­suit le gas­pillage d’énergie, on conti­nue à res­ter enfer­més dans le dogme du nucléaire, et à dépen­ser des mil­liards tous les ans pour un arme­ment ato­mique qui pour­rait détruire l’humanité.

      Contre ces impasses, nous pou­vons faire le choix de l’écologie sociale, anti­ca­pi­ta­liste, qui passe par l’appropriation col­lec­tive des choix de société. Le capi­ta­lisme est un sys­tème des­truc­teur, qui ne doit pas non plus être rem­placé par un capi­ta­lisme d’Etat comme en a connu le 20e siècle, par des régimes qui ont été désas­treux tant d’un point de vue écolo­gique qu’humain. Au contraire, une démo­cra­tie réelle, une auto­ges­tion pour pro­duire autre chose et autre­ment, est pos­sible et nécessaire.
      En s’organisant, les tra­vailleurs, les pré­caires, les chô­meurs et les jeunes, nous pou­vons créer une autre orga­ni­sa­tion sociale, démo­cra­tique, égali­taire et paci­fiée, où l’entraide rem­place la com­pé­ti­tion, avec un rap­port dif­fé­rent à la nature. Une pre­mière mesure serait par exemple de mettre en place à grande échelle des trans­ports en com­mun écolo­giques, de qua­lité et gratuits.

      La solu­tion prag­ma­tique aujourd’hui, c’est l’auto-organisation pour prendre en mains nos affaires, pour nous occu­per col­lec­ti­ve­ment, démo­cra­ti­que­ment de notre envi­ron­ne­ment de façon ration­nelle et non plus pour le béné­fice de la classe capi­ta­liste. Organisons-nous pour pro­duire et vivre autrement !

      Critique Sociale, 4 octobre 2015
      http://www.critique-sociale.info/1093/le-changement-climatique-ne-sarretera-pas-aux-frontieres/

        Similar topics

        -

        Current date/time is Thu Dec 08, 2016 2:58 pm