International Luxemburgist Forum - Foro Luxemburguista Internacional - Forum Luxemburgiste Intl

Forum for those in general agreement with the ideas of Rosa Luxemburg.
Foro para aquellos que tienen un acuerdo general con las ideas de Rosa Luxemburgo.
Forum pour ceux qui ont un accord général avec les idées de Rosa Luxembourg.

Translations

Log in

I forgot my password

Navigation

Latest topics

» Critique Sociale
Mon Sep 05, 2016 11:54 am by Atreides

» QUÉ HACER ANTE UN CUERPO SOCIAL EN DESCOMPOSICIÓN
Thu Sep 01, 2016 11:35 am by francisc

» EL BREXIT EL AUTO GOLPE Y EL YIHADISMO
Mon Aug 01, 2016 11:25 am by francisc

» ¿PUCHERAZO?
Tue Jun 28, 2016 9:45 am by francisc

» 18 de Junio: MANIFESTACIÓN EN DEFENSA DE LO PÚBLICO
Mon Jun 06, 2016 11:42 am by luxemburguista

» Contre la "loi travail", passons à la vitesse supérieure !
Wed Mar 30, 2016 6:03 am by Atreides

» Reunion Publique du CCI
Tue Jan 05, 2016 3:00 pm by rubion

» EL CONTEXTO PRESENTE Y FUTURO DE CATALUNYA DEBE DE BASARSE EN LOS CIUDADANOS Y NO EN PACTOS
Tue Jan 05, 2016 10:05 am by francisc

» LA ENCRUCIJADA SIRIA
Sat Jan 02, 2016 11:25 am by francisc

Who is online?

In total there are 3 users online :: 0 Registered, 0 Hidden and 3 Guests

None


[ View the whole list ]


Most users ever online was 368 on Sun Feb 19, 2012 3:15 am

Statistics

Our users have posted a total of 4399 messages in 1407 subjects

We have 189 registered users

The newest registered user is sebastianIII


    France : mobilisation le 24 juin pour les retraites (FR, EN, ES)

    Share

    ElIndio

    Number of posts : 341
    Group : Réseau Luxemburgiste International/International Luxemburgit Network
    Website : luxemburgism.lautre.net
    Registration date : 2008-04-16

    France : mobilisation le 24 juin pour les retraites (FR, EN, ES)

    Post  ElIndio on Sun Jun 20, 2010 8:46 am

    Communiqué commun des organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

    Le gouvernement a rendu public son projet de réforme des retraites. Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, qui se réunissent régulièrement depuis octobre 2008, ont analysé ensemble ce projet.

    Quelle que soit leur appréciation sur les solutions à apporter pour l’avenir des retraites, elles affirment que la réforme proposée est inacceptable, injuste, essentiellement à la charge des salariés, comptable et de court terme, sans réponse aux vraies questions.

    • Le report brutal à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes ; celles et ceux ayant des carrières incomplètes et chaotiques en particulier les femmes qui sont aujourd’hui 28% à travailler jusqu’à 65 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

    • La situation financière actuelle de notre système de retraite est pour l’essentiel dûe à la crise, pourtant 85% des efforts sont demandés aux salariés. Les entreprises, les hauts revenus, les revenus du capital sont 5 fois moins mis à contribution que les salariés. Les fonctionnaires se voient imposer une augmentation drastique de leur cotisation conduisant à une baisse de leur pouvoir d’achat.

    • La réforme proposée ne répond ni aux questions d’emploi, en particulier des jeunes et des seniors, ni à la résorption des inégalités hommes-femmes, ni à la reconnaissance de la pénibilité… elle renvoie aux futures générations l’incertitude de la pérennité des régimes de retraites solidaires par répartition.

    Cette réforme, loin de répondre à l’enjeu de société qu’est celui de l’avenir des retraites, est brutale et porteuse de recul social pour la quasi-totalité des salariés du privé, du public et des régimes spéciaux.

    Pour combattre cette réforme, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent l’ensemble des salariés, des retraités, des privés d’emploi et des jeunes à participer massivement à la journée nationale de grèves et de manifestations du 24 juin 2010.

    L’intersyndicale se réunira à nouveau le 29 juin pour faire le bilan du 24 juin, décider des initiatives et mobilisations possibles pendant l’été et à la rentrée.




    Voir également le tract de Solidaires.

    ElIndio

    Number of posts : 341
    Group : Réseau Luxemburgiste International/International Luxemburgit Network
    Website : luxemburgism.lautre.net
    Registration date : 2008-04-16

    Retraites : forte mobilisation, pari réussi pour les syndicats

    Post  ElIndio on Fri Jun 25, 2010 4:26 pm

    Retraites : forte mobilisation, pari réussi pour les syndicats

    Au lendemain de la manifestation de l'intersyndicale contre l'actuel projet de réforme des retraites, Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, a mis en garde le gouvernement et le chef de l'Etat contre de nouvelles manifestations en septembre.

    "Si le gouvernement, le chef de l'Etat, font comme s'il ne s'était rien passé, s'ils jouent les apprentis sorciers compte tenu du mécontentement qui existe sur ce projet de loi (...), il ne faudra pas s'étonner que le conflit prenne une autre intensité à la rentrée", a-t-il déclaré vendredi 25 juin sur LCI.

    "On cherche à faire des économies sur les retraites (...) en rabotant les droits sociaux des salariés. C'est considéré comme particulièrement injuste parce que on veut faire payer la facture de la crise dont les salariés ne sont en rien responsables sur le dossier retraite", a estimé le numéro un de la CGT.

    Par ailleurs, Bernard Thibault s'est félicité du retour de Force ouvrière (FO) dans l'intersyndicale, qui doit se réunir mardi prochain pour envisager les suites à donner à la manifestation de jeudi.

    Depuis plusieurs mois, FO fait cavalier seul, y compris sur le dossier des retraites, la centrale de Jean-Claude Mailly ayant organisé le 15 juin dernier sa propre manifestation nationale de protestation contre l'actuel projet gouvernemental de réforme des retraites.



    Entre 800.000 et 2 millions de personnes

    Jeudi 24 juin, quelque 2 millions de personnes selon les syndicats, ou 800.000 selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, ont manifesté en France pour protester contre l'actuel projet de réforme des retraite dont la mesure phare est l'allongement de 60 à 62 ans du départ en retraite.

    Plus de 200 défilés ont eu lieu dans toute la France avec des cortèges très fournis et des taux de grévistes supérieurs à ceux des journées de mobilisation précédentes.

    A Paris, le cortège a rassemblé 47.000 personnes selon la police, 130.000 selon les syndicats, contre 22.000 à 90.000 selon les sources le 27 mai, précédente journée de mobilisation. Le cortège s'est étiré sur près de quatre kilomètres entre la place de la République et celle de la Nation en passant par Bastille sous un soleil estival.

    En fin d'après-midi, la CGT et la CFDT estimaient que l'objectif des deux millions de manifestants à travers tout le pays était atteint, tandis que le ministère de l'Intérieur comptabilisait 797.000 protestataires dans toute la France, soit le double du 27 mai.

    "C'est une mobilisation assez forte", a reconnu le ministre du Travail Eric Woerth jeudi sur RTL, "mais c'est une réforme ambitieuse". Il a toutefois voulu minimiser l'ampleur du mouvement, "légèrement plus faible qu'en 2003, c'est-à-dire au moment de la réforme des retraites qui ne touchait pas l'âge légal".

    Fort de ce résultat, le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a pour sa part invité Nicolas Sarkozy à ne pas mettre à l'ordre du jour du conseil des ministres du 13 juillet le projet de loi portant réforme des retraites, dont la mesure phare est le report de l'âge légal de départ de 60 à 62 ans entre 2011 et 2018.

    Le Premier ministre François Fillon devrait s'exprimer sur ce dossier et sur cette mobilisation, vendredi lors d'une conférence de presse.
    Chiffres en hausse

    Jeudi, en province, où les défilés se sont échelonnés sur toute la journée entre 10h et 17h, on comptait entre 25.000 personnes selon la police et 80.000 selon les syndicats à Bordeaux, entre 19.000 et 60.000 selon les sources dans les rues de Toulouse, 16.000 à 130.000 à Marseille, 13.500 à 35.000 à Rennes, 11.000 à 25.000 à Lyon, 10.600 à 25.000 à Saint-Etienne, 9.000 à 15.000 à Roanne, 3.500 à 7.000 à Belfort, et selon la police 5.000 à Strasbourg, 1.300 à Colmar, près de 10.000 à Nancy.

    Tous les chiffres étaient en hausse par rapport aux précédentes journées de manifestations organisées depuis le début de l'année.

    Sur le front des grèves, dans le secteur public, le gouvernement a comptabilisé 19,35% de grévistes dans la Fonction publique d'Etat, 15,9% dans la Fonction publique territoriale, et 12,5% dans la Fonction publique hospitalière, des chiffres là aussi supérieurs aux précédentes journées.

    A l'Education nationale, on comptait plus de 18% de grévistes en moyenne nationale selon le ministère. Dans les maternelles et les écoles élémentaires, le gouvernement annonçait 31,87% de grévistes parmi les enseignants, un sur deux selon les syndicats.
    Les transports peu touchés

    A la SNCF, le trafic était "conforme aux prévisions", jeudi selon la direction, avec en moyenne un Corail sur quatre en circulation, un TGV, un Transilien et un TER sur deux. La direction comptabilisait dans la matinée près de 40% de cheminots grévistes.

    A la RATP, les perturbations ont été là aussi plus importantes que lors des autres journées de mobilisation sur les retraites depuis le début de l'année, avec une moyenne d'une rame de métro sur six en circulation pour la journée, prévue par la direction.

    Des préavis de grève avaient aussi été déposés pour les transports urbains des grandes villes de province et côté trafic aérien, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) avait demandé aux compagnies aériennes de réduire les programmes de vols de 15% entre 7h et 14h, jeudi, pour les aéroports d'Orly et de Roissy.

    Les syndicats doivent se réunir mardi prochain pour décider des suites, et notamment discuter de la rentrée sociale de septembre. "Nous continuerons à nous mobiliser tant que cet aspect fondamental qui structure l'ensemble des dispositions -l'abandon du droit au départ à 60 ans- est maintenu dans ce texte", a prévenu Bernard Thibault jeudi soir sur RTL.

    "Et pour ce qui nous concerne", a-t-il précisé, "nous considérons qu'après la journée d'aujourd'hui, le chef de l'Etat devrait prendre la décision de ne pas mettre ce texte à l'ordre du jour du conseil des ministres le 13 juillet".

    (Nouvelobs.com, avec AP)

    http://tempsreel.nouvelobs.com/dossier/la-reforme-des-retraites/20100625.OBS6107/retraites-forte-mobilisation-pari-reussi-pour-les-syndicats.html



    France hit by Thursday general strike

    France's Thursday was hit by general strike, as labor unions planned to protest government's pension reform. Public sectors ranging from transport, musees, schools and the post system partially fell into paralysation.

    The national railway company (SNCF) posted Wednesday a notice in advance, expecting halved traffic for high-speed TVG trains and urban transport since Wednesday night onwards through Thursday. Paris regional metro system, bus and trams also cut the capacity even during rush hour.

    The Louvre Musee, Orsay Musee and Pompidou Musee, all French cultural icons, confirmed to Xinhua that they've closed doors to the public to join Thursday's general strike. Paris Guimet Musee said because employees left off work Thursday, the musee wouldn't resume normal until Friday.

    In primary schools, one out of two teachers would participate in the protesting army, a French teaching union predicted.

    Additionally, strike notices were observed in some private sectors, including banks, automobile shops and supermarkets.

    Last week, French government announced to prolong statutory retirement age from present 60 to 62 in 2018, triggered strong opposition from labor unoins.

    The biggest union federation CGT expected that there would be a million French to take to street to voice against the government's pension reform proposal on the day.

    Labor Minister Eric Woerth, however, has stated the government's firm determination to push forward the reform no matter how massive the Thursday mobilization would be.

    According to a poll published by French daily newspaper Le Figaro on Wednesday, around 58 percent French people consider the pension reform "acceptable," while on Tuesday, business daily Les Echos posted an another poll showing 56 percent were against the reform.

    French President Nicolas Sarkozy expressed his willingness to continue negotiation with unions on Tuesday.

    Source: Xinhua

    http://english.people.com.cn/90001/90777/90853/7039337.html




    Jornada de huelga en Francia contra la reforma de las pensiones de Sarkozy

    Los servicios públicos y los transportes sufrían este jueves importantes trastornos en Francia, con motivo de una nueva jornada de huelga y manifestaciones contra el plan de reforma de las pensiones del Gobierno, que eleva la edad mínima de jubilación de 60 a 62 años.

    En los transportes, sólo funcionaba un tren de alta velocidad de cada dos con salida y destino de París, así como en las líneas internacionales.

    En el metro capitalino, el 60% del tráfico era normal. En los medios de comunicación, las radios públicas France Inter y France Info no han transmitido su programación matinal. La semana pasada, el Ejecutivo conservador presentó una batería de propuestas, entre ellas la de la edad de jubilación, para recortar el déficit presupuestario.

    Los sindicatos franceses, apoyados por la oposición socialista, convocaron manifestaciones en toda Francia. Prevén entre uno y dos millones de manifestantes. En la última jornada de huelga, congregaron a 395.000 personas, según el Ministerio del Interior, y un millón, según los organizadores.

    Esta vez, los sindicatos esperan doblegar al presidente Nicolas Sarkozy, que piensa llevar el proyecto de reforma al Consejo de Ministros el próximo 13 de julio y presentarlo ante el Parlamento en septiembre.

    "Todo indica que superaremos la barrera del millón de manifestantes", declaró Bernard Thibault, secretario general de la Confederación General del Trabajo (CGT), el principal sindicato francés. "Quizá dos millones", estimó François Chereque, secretario general del sindicato reformista Confederación Francesa Democrática del Trabajo.

    luxemburguista
    Admin

    Number of posts : 1107
    Group : Alternativa Roja y Verde - Los Alternativos
    Website : http://altermundialistas.wordpress.com/
    Registration date : 2008-04-16

    noticia en Kaos sobre la jornada de protestas

    Post  luxemburguista on Sun Jun 27, 2010 6:52 am

    Pongo la noticia de Kaosenlared: http://www.kaosenlared.net/noticia/francia-protestas-multitudinarias-contra-reforma-pensiones
    SALUD


    _________________
    ¡SOCIALISMO O BARBARIE!
    Alternativa Roja y Verde - Los Alternativos
    Democracia Comunista Internacional

    Sponsored content

    Re: France : mobilisation le 24 juin pour les retraites (FR, EN, ES)

    Post  Sponsored content Today at 8:57 pm

      Similar topics

      -

      Current date/time is Wed Dec 07, 2016 8:57 pm