International Luxemburgist Forum - Foro Luxemburguista Internacional - Forum Luxemburgiste Intl

Forum for those in general agreement with the ideas of Rosa Luxemburg.
Foro para aquellos que tienen un acuerdo general con las ideas de Rosa Luxemburgo.
Forum pour ceux qui ont un accord général avec les idées de Rosa Luxembourg.

Translations

Log in

I forgot my password

Navigation

Latest topics

» Critique Sociale
Mon Sep 05, 2016 11:54 am by Atreides

» QUÉ HACER ANTE UN CUERPO SOCIAL EN DESCOMPOSICIÓN
Thu Sep 01, 2016 11:35 am by francisc

» EL BREXIT EL AUTO GOLPE Y EL YIHADISMO
Mon Aug 01, 2016 11:25 am by francisc

» ¿PUCHERAZO?
Tue Jun 28, 2016 9:45 am by francisc

» 18 de Junio: MANIFESTACIÓN EN DEFENSA DE LO PÚBLICO
Mon Jun 06, 2016 11:42 am by luxemburguista

» Contre la "loi travail", passons à la vitesse supérieure !
Wed Mar 30, 2016 6:03 am by Atreides

» Reunion Publique du CCI
Tue Jan 05, 2016 3:00 pm by rubion

» EL CONTEXTO PRESENTE Y FUTURO DE CATALUNYA DEBE DE BASARSE EN LOS CIUDADANOS Y NO EN PACTOS
Tue Jan 05, 2016 10:05 am by francisc

» LA ENCRUCIJADA SIRIA
Sat Jan 02, 2016 11:25 am by francisc

Who is online?

In total there are 5 users online :: 0 Registered, 0 Hidden and 5 Guests :: 1 Bot

None


[ View the whole list ]


Most users ever online was 368 on Sun Feb 19, 2012 3:15 am

Statistics

Our users have posted a total of 4399 messages in 1407 subjects

We have 189 registered users

The newest registered user is sebastianIII


    Face à la lutte de classe capitaliste

    Share

    Atreides

    Number of posts : 166
    Group : Démocratie Communiste - Luxemburgiste
    Registration date : 2008-04-16

    Face à la lutte de classe capitaliste

    Post  Atreides on Sun Jun 19, 2011 12:02 pm

    Face à la lutte de classe capitaliste

    François Fillon vient de déclarer qu'il refusait une fois de plus d'augmenter le SMIC, car selon lui « ce serait une faute économique. »1 Quelques jours plus tôt, son gouvernement venait d'offrir un cadeau de 1,8 milliards d'euros aux plus privilégiés, par une très grosse ristourne sur l'ISF. Pour le premier ministre, augmenter de quelques euros le revenu des smicards est une « faute économique », mais augmenter de plusieurs milliers d'euros le revenu de la minorité la plus riche n'en est pas une.

    On comprend la cohérence de la manoeuvre : aller à l'encontre de « l'économie », ça signifie en fait selon Fillon aller à l'encontre de l'intérêt de la classe capitaliste. En conséquence, il est logique qu'une politique au service exclusif des classes sociales possédantes maintienne les salaires bas (= moins pour les travailleurs), et fasse des largesses aux rentiers (= plus pour les exploiteurs). C'est une véritable politique de lutte de classe.

    En urgence, il faut évidemment une hausse massive du SMIC et de tous les bas salaires. L'imposer est la première étape de l'indispensable lutte de classe des travailleurs contre la lutte de classe opposée, qui est clairement menée contre nous par le patronat et le gouvernement. Mais la seconde étape de la lutte de classe des salariés, c'est s'en prendre directement aux mécanismes du système capitaliste, à l'exploitation et à l'aliénation, et à la division en classes sociales. Il ne s'agit pas de s'en prendre à des individus, mais bien à un système, à ce mode de production qui sacrifie les êtres humains sur l'autel de l'extraction de plus-value et de l'accumulation du capital.

    Seule cette lutte autonome peut mettre à l'ordre du jour l'alternative au capitalisme qu'est le socialisme. L'attaque est mondiale, comme on le voit avec les plans « d'austérité » que la classe capitaliste impose partout au détriment des travailleurs, des chômeurs et des jeunes. La riposte ne pourra donc être que mondiale, sous la forme d'une lutte de classe dépassant celle qui est actuellement menée avec brutalité par les classes dominantes.

    1 Entretien avec Nice-Matin, 18 juin 2011.

    Critique Sociale

      Current date/time is Sun Dec 04, 2016 5:28 pm